archives histoire des arts

L’OUVRIER ET LA KOLKHOZIENNE 2012

L’OUVRIER ET LA KOLKHOZIENNE PDF Imprimer Envoyer
Écrit par vincent   
Vendredi, 11 Mai 2012 19:47

HDA - 4

L’OUVRIER ET LA KOLKHOZIENNE

I] Identifier l’œuvre

 

Auteur; Date; Dimensions; Lieu de conservation; Thème; type d’école.

 

Cette sculpture a été réalisée par Vera Houkhina ( 1889 - 1953 ), artiste officielle du régime stalinien. Elle est membre de l’académie des Beaux Arts de L’URSS et célèbre pour ses recherches théoriques sur les nouveaux matériaux comme l’acier.

Cette œuvre monumentale ( 25m de haut ) a été créée par Vera Houkhina pour orner le pavillon de l’URSS à l’exposition universelle de Paris en 1937.

C’est un exemple du réalisme soviétique, un art au service de la propagande. Elle se situe actuellement devant le centre panrusse des expositions à Moscou.

                  

II] Description de l’œuvre

 

Sujet: Paysan et ouvrier soviétiques.

Genre: C’est une statue de propagande.

Composition: Cette sculpture imposante symbolise L’union des forces paysannes ( la faucille ) et des masses ouvrières ( le marteau ): les 2 branches du prolétariat soviétique qui constituent la base de la société.

Remarque: faucille + marteau = emblemes de l’URSS figurant sur le drapeau soviétique.

L’attitude des personnages, réalisant un pas en avant et tendant leurs bras vers le ciel, est optimiste.

L’écharpe au vent et le bras du kolkhozien, tous deux à l’horizontale, donnent vie à la sculpture. Les personnages semblent se projeter avec enthousiasme vers l’avenir, sans doute pour l’accomplissement de la révolution socialiste mondiale.

 

Matière utilisée: Acier chromé inoxydable = rend l’ensemble brillant comme un miroir.

Pourquoi ? Staline qui signifie «  Homme d’acier » considère cette matière comme le symbole de la réussite de l’URSS.

III] Situer l’œuvre dans le temps et dans son contexte historique

 

Cette sculpture a été réalisée pour orner le pavillon de l’URSS à Paris, lors de l’exposition universelle de 1937. Elle a été découpée en 65 morceaux et acheminée à Paris par 28 véhicules. En Pologne, certaines pièces  ne passant pas sous les ponts, durent être déballées et acheminées une à une.

En 1939, l’URSS est la 3° puissance industrielle.

Cette œuvre glorifie le régime et sa réussite.

Remarque: Les visiteurs de l’exposition universelle ont pu Contempler 2 bâtiments imposants qui se font face:

= pavillon du III° Reich

= pavillon soviétique

L’ouvrier et la kolkhozienne défient l’aigle nazi.

A noter: Les allemands ont attendu que le pavillon soviétique soit achevé pour finaliser le leur, ajoutant au dernier moment une dizaine de mettre de hauteur prévue pour placer l’aigle dominant les soviétiques !

IV] Comprendre la portée de l’œuvre

-Intérêt historique: C’est un symbole de la propagande soviétique qui voulait convaincre les soviétiques qu’ils étaient sur la bonne voie et également le monde entier.

Le système marxiste est possible et il parvient a faire avancer les H vers le progrès et le bonheur.

-Quel témoignage apporte-t-elle sur la société et l’histoire de l’époque où elle a été réalisée ?

Avec Staline, les artistes sont entièrement mis au service du régime; Ils doivent être membre du PC. La propagande soviétique veut montrer le visage d’un pays où les gens trouvent le bonheur dans le travail.

Il s’agit de mettre en scène les travailleurs qui construisent un pays neuf tourné vers le progrès et la modernité.

Petit à petit, on utilise de nouveaux supports au service de la propagande comme le cinéma, la radio, la photographie.

Cinéma = Eisenstein: réalise plusieurs films de propagande.

( Le cuirassé Potemkine = 1925

Octobre = 1927

Ivan le terrible -1942 - 1946)

Principal héros = peuple

Objectif= faire approuver la révolution et le régime soviétique.