PDMQDC : « Plus De Maîtres Que De Classes »; ce terme renvoie à la fois au nom du dispositif ainsi qu’à l’appellation donnée à l’enseignante titulaire du poste.

Derrière ce « PDMQDC », il y a une enseignante titulaire de l’école au même titre que tous les enseignants de l’établissement avec les mêmes obligations. Votre enfant vous parlera peut-être de Maîtresse Clémence, de Mme JOSSE ou de la maîtresse + et nouvellement mariée, il pourra aussi vous parler de Mme BOUCHER… Il s’agit en fait de la même personne !

Vous l’avez certainement, parfois sans le savoir, croisée dans les couloirs, dans les classes de vos enfants car la maîtresse supplémentaire intervient sur toutes les classes de l’école, auprès de tous les élèves -pas uniquement auprès des élèves en difficultés-.

L’emploi du temps de Mme JOSSE requiert donc une certaine souplesse afin d’être adapté au cours de l’année scolaire, selon l’évolution des besoins des élèves. 

Après un premier projet de 3 ans (2013/2016), le dispositif vient d’être reconduit pour 3 années supplémentaires (2016/2019). Ce projet est le fruit d’une réflexion d’équipe et ses objectifs sont ambitieux pour tous les élèves. Il privilégie les actions d’aide aux élèves de cycle 2 (CP/CE1/CE2) dans les domaines du français, des mathématiques et de la lecture. Ces interventions sont pensées et choisies avec l’ensemble de l’équipe pédagogique, afin, là encore, de remédier aux difficultés rencontrées par les élèves et prévenir la difficulté scolaire en jouant sur de nouvelles organisations pédagogiques : intervenir à plusieurs dans la classe pour mettre en place de nouvelles pratiques et fonctionner en groupes de besoin.

Enregistrer

  1. Mme_LOBREAU dit :

    en septembre-octobre,le PDMQDC était Mr Horri car Mme Josse était en congé maternité…

Laisser un commentaire

*