jeu.
27

« Le moulin à couleurs »d’ Ecordal

Par Béatrice NICOLLE-GAUDRY dans la catégorie CM1 CM2 (a)

Mots clés:

Ce vendredi 21 juin accompagnés de Mr Cara, nous sommes allés à ECORDAL visiter « le moulin à couleurs » : une fabrique de terres colorantes naturelles .

Mr Emmanuel Poix, le directeur,  est notre guide pendant la visite.

DSC_0301

A votre avis pourquoi appelle-t-on cette petite fabrique : « le moulin à couleurs » ?

En 1866, le moulin à couleur était un moulin à eau .

Monsieur Poix nous a expliqué de nombreuse choses. Voici ce que l’ on a retenu :

  • Le moulin à couleur existe depuis exactement 150 ans.

 

  • Le moulin ne fabrique que des pigments naturels utilisés dans beaucoup de domaines comme le bâtiment, la rénovation de maisons, châteaux, façades, meubles, la peinture, le plâtre … ainsi que dans la fabrication des produits de maquillage !!!

 

  • Le moulin à couleur fabrique environ 45 couleurs.

DSC_0315

  • Le moulin à couleur fait plus de 3 500 tonnes de pigments par an .

DSC_0307 DSC_0309

 

  • Dans le calcinateur ,on peut mettre jusqu’à 5 tonnes de pigments .(On récupère 3,5 tonnes).

Pourquoi cette différence de poids ? Le calcinateur est un énorme four dans lequel les pigments minéraux sont chauffés, on obtient ainsi une multitude de teintes.

Les pigments cuisent pendant 10 heures dans le calcinateur, ils perdent de l’eau ce qui explique la différence de poids !!

Avant de les calciner,on laisse les pigments à l’abri de la pluie  pendant une année .

DSC_0322

  • Le broyeur sert à broyer  les morceaux de pierres de couleur et la poudre qui en sort  est plus fine que la farine.

DSC_0329

 

  • Les minerais utilisés pour faire les pigments  ne viennent pas que de la France mais de partout dans le monde : Le Rouge par exemple, est obtenu à partir de minerais en provenance de Madras aux Indes.

DSC_0318              DSC_0319

 

  •  Les pigments ne sont pas vendus uniquement aux entreprises, les particuliers aussi peuvent  en acheter à la boutique de la fabrique !

DSC_0359    DSC_0360

Article écrit par Dounia, Laëtitia et Ingrid DSC_0369

jeu.
13

Rencontre avec Jo Hoestlandt

Par Béatrice NICOLLE-GAUDRY dans la catégorie CM1 CM2 (a), Non classé

  • Le vendredi 7 juin, nous sommes allés à la médiathèque Voyelles, nous avions rendez-vous à 14 h 30 avec Jo Hoestlandt.

 

  • Savez-vous qui est Jo Hoestlandt ?

 

  • Comme son nom ne l’indique pas forcément, Jo Hoestlandt est une femme. Elle écrit des romans, des albums et aussi des poésies pour les enfants. Peut-être connaissez-vous certains de ses livres : La rentrée des mamans, Coup de théâtre à l’école, Miranda reine du cirque, le poème secret

 

  • Nous lui avons posé des questions sur son métier : lisez vite ce qu’elle nous a répondu !!!

 

jeu.
13

Rencontre avec Jo Hoestlandt

Par Béatrice NICOLLE-GAUDRY dans la catégorie CM1 CM2 (a), Non classé

Mots clés:

Jo nous dédicace quelques uns de ses livres !

Zac: « Jo » est-il un diminutif de votre prénom?

Jo: Quand j’étais petite tout le monde m’appelait  « Jo » (sauf les professeurs). Je ne veux pas que l’on m’appelle par mon vrai prénom parce que j’aime « Jo », car on peut transformer le « J » en parapluie et le « O » en soleil.

Jo n’a pas voulu nous dire son prénom, c’est un secret !!!!

Zineb: Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire ?

Jo: Ce qui m’a donné envie d’écrire, c’est que l’on peut écrire des choses qui ne sont pas réelles; par exemple: la maison est en feu, ou maman s’est cassée la jambe !!

Laëtitia: Combien de livres au total avez-vous écrits et quel est votre préféré et y en a t-il un que vous appréciez moins?

Jo: J’en ai écrit plus de 130 livres je les aime tous sauf «le bonhomme qui monte» car l’éditeur a présenté mon texte d’une façon qui ne m’a pas du tout plu  !!

Leyla : Que préférez-vous les histoires vraies ou les fictions ?

Jo : J’aime les mélanges mais un peu plus les fictions car quand j’étais petite je me créais un monde où je pouvais faire des choses très bizarres comme faire brûler la maison !

Ingrid: Qu’est- ce qui vous inspire pour écrire vos histoires ?

Jo: La vie quotidienne, la vie de tous les jours je prends plein d’exemples de ma vie le bon comme le mauvais ou le triste !

Stacy : Où vous  installez- vous pour écrire ?

Jo : Je suis le plus souvent dans mon bureau, les chats me tiennent compagnie. Je regarde aussi de temps en temps par la fenêtre pour voir les gens passer !  Je peux  écrire partout car le bruit ne me dérange pas car je suis en plein  dans mon livre !

nous avons apporté quelques livres : "mémé, t'as du courrier", "la colonuit de vacances"

Nous avons apporté quelques livres : « Mémé, t’as du courrier », « la colonuit de vacances »

Julien : Comment se passe le travaille avec l’illustrateur ?,

Jo : En fait, je ne travaille pas directement avec l’illustrateur. J’écris mon histoire, je l’envoie à mon éditeur qui se charge de la transmettre à un illustrateur.

Juste avant de nous quitter, Jo Hoestlandt nous a offert le texte de son dernier album : « le monde à l’envers », nous vous en parlerons dans un prochain article. 

                    

c'était une rencontre super intéressante !

c’était une rencontre super intéressante !

                                                    

lun.
03

Un conte musical

Par Flore LAMBERT dans la catégorie CE2 CM1

spectacle-luz-l-enfant-bulle-par-la-compagnie-o-clair-de-lune-SOWPROG_614

Le mardi 28 mai après-midi, nous sommes allés au centre social André Dhotel voir un conte musical avec la classe de CE1-CE2 (Pour les GS-CP et les CP-CE1 le spectacle avait eu lieu le matin)

Le titre du spectacle était: Luz, l’enfant bulle. Le marchand de fables (et non de sable) et Luz âgée de 6 ans nous racontent l’histoire.

Luz est un enfant prématuré qui vit dans une bulle (d’où son nom d’enfant bulle) pour se protéger des microbes car ses défenses humanitaires (et non immunitaires) ne fonctionnent pas bien. Elle vit entourée de médecins et de son animal de compagnie: l’araignée Ringo.

Un jour elle sort de sa bulle pour découvrir le vaste monde où les adultes ont la varicelle de l’imagination.

Notre avis: Ce spectacle était très bien, nous avons appris des choses et notre imagination s’est développée. Les chansons ont rendues le spectacle moins triste car la maladie de Luz n’est pas drôle tous les jours.

 

La classe de CE2-CM1

 

mar.
28

Ouverture du festival cinémascol

Par Béatrice NICOLLE-GAUDRY dans la catégorie CM1 CM2 (a)

Mots clés:

Nous en étions restés à la journée portes-ouvertes du lycée Bazin où nos productions ont été scannées !

C’est le petit bonhomme à la caméra qui a été choisi ! Comme ça coûtait trop cher de  fabriquer des statuettes, Mr Marquet, professeur à l’IFTS a proposé de faire plutôt un bas-relief*. Voilà le résultat :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

*un bas-relief : c’est une sculpture se détachant faiblement sur une paroi

Il a été réalisé en plusieurs exemplaires par la fonderie Rollinger.

Pour la cérémonie d’ouverture du festival « Cinémascol », Monsieur Henrion a invité quelques élèves de la classe à venir expliquer la conception du trophée. Nous avons tout de suite été volontaires pour aller à la médiathèque le mercredi 22 mai.  Il y avait  des personnes très importantes de la ville de Charleville: l’adjoint au maire, les membres du jury de « Cinémascol »,  le directeur adjoint du CRDP, l’inspecteur de notre circonscription …Nous étions les seuls enfants présents !!!

Nous sommes montés sur scène avec un trac qui nous a un peu intimidés !!

                                                                                                                                                                   Article écrit par Julien, Zineb et Dounia

Nous prenons la parole chacun notre tour !

Monsieur Henrion dévoile les trophées !Monsieur Henrion dévoile les trophées !

mar.
05

« hôtel transylvanie » au cinéma

Par Béatrice NICOLLE-GAUDRY dans la catégorie CM1 CM2 (a)

Mots clés:

Le jeudi 14 février, nous sommes allés au cinéma voir <<Hôtel Transylvanie >> .

C’est un film d’animation.   Les personnages principaux sont Mavis, Dracula et Jonathan.

Dracula est devenu vampire depuis que sa femme est morte dans un incendie créé par les humains, d’ailleurs il en a très peur.

Il ne lui reste que sa fille Mavis, à qui il interdit de sortir jusqu’à ses 118 ans.

Le film commence au moment où Mavis fête ses 118 ans.

Dracula a invité tous ses amis qui sont des monstres : Frankenstein , des momies, un loup garou, des squelettes…

Et là , coup de théâtre!!

Les aventures commencent avec l’arrivée de Jonathan : un jeune humain de l’âge de Mavis!!

Article écrit par Laëtitia (CM2)

 

lun.
04

On scanne nos trophées !

Par Béatrice NICOLLE-GAUDRY dans la catégorie Non classé

Le samedi 9 février, c’était une journée portes ouvertes au lycée Bazin, où l’on va scanner nos maquettes de trophées. La maîtresse nous a donné rendez-vous au lycée Bazin pour que l’on puisse voir nos trophées se faire scanner. Une fois au lycée, mon père et moi nous sommes allés en plasturgie, et un trophée était entrain de se faire scanner par une machine qui le reproduit sur ordinateur en 3D. La machine est comme le scanner des caissiers au supermarché, il est attaché à un bras* qui peut pivoter sur un gros cube. Attaché au scanner, une sorte de petite ponceuse supprime les fautes. Il faut environ 3h30 pour qu’un trophée soit scanner en entier.

*un bras:

Un bras de machine est comme un bras d’humain (capable de se plier). Il sert à transporter des charge ou à faire pivoter le reste de la machine.

 

 

Une fois scannés:

Une fois scannés, ils sont reproduits entièrement en 3D  sur ordinateur. Ensuite, ils sont reproduits par une machine (une imprimante 3D qui peut reproduire plus grand ou plus petit) en fil d’ABS*.

*ABS:

c’est un fil de plastique blanc.

                                                                                                                                                                                                                                    Article écrit par Timothée

jeu.
07

Peignons nos oeuvres !

Par Béatrice NICOLLE-GAUDRY dans la catégorie CM1 CM2 (a), Non classé

Mots clés: ,

Ce mardi 5 février Mr Cara est venu nous rendre visite , nous allons peindre nos trophées. Il nous a apporté des pigments* pour pouvoir peindre nos trophées en argile.
Le pigment est utilisé pour faire de la peinture , il suffit de le mélanger à de la colle (n’importe laquelle), ou bien, comme à la Renaissance (très belle période de l’histoire) les gens utilisaient des œufs. Il faut bien mélanger le pigment à la colle sinon le pigment ne fait pas le même  effet et ce n’est plus de la peinture mais de la poudre.
Une fois les mélanges faits et les couleurs choisies nous avons enfin commencé à peindre.
*Le pigment  est fabriqué à partir de roches (cailloux) réduites en poudre dans un moulin à couleur . L’origine du pigment est végétale (pris dans la nature) ou chimique (fabriqué par l’homme).

Il n’y a que deux moulins à couleurs en France : un dans le sud et l’autre, devinez où ? dans les Ardennes,  à Ecordal, un village à une quarantaine de kilomètres au sud de  Charleville-Mézières.

Petite question : savez-vous (à part pour la peinture), pour quelle autre raison on utilise les pigments ? Nous attendons vos réponses ….

Voici une photo de ce fameux moulin à couleur

Quelques unes de nos créations

          

 

             

article écrit par Dounia (CM2) et Julien (CM1)

mer.
23

Les mots du jour CP

Par Fanny ETIENNE dans la catégorie CP CE1

Mots clés:

Voici quelques phrases trouvées par les CP, selon les mots du jour.

Cerceau 

Les enfants sautent dans les cerceaux.

par Mélyne

 

Bulle 

Chris fait des bulles.

par Léo

 

S’habiller 

Daniel s’habille.

par Farès

 

 

mar.
22

Notre trophée en argile !

Par Béatrice NICOLLE-GAUDRY dans la catégorie CM1 CM2 (a)

Mots clés:

Le jeudi 17 janvier 2013, Monsieur Cara est venu dans notre classe, il nous a dit que cette fois nous allions  fabriquer le trophée que nous avons imaginé en dessin. Il nous a donné un bout d’argile, nous l’avons manipulé et, ensuite, tous ensemble nous avons fabriqué notre trophée : le trophée ne devait pas être trop plat, il devait tenir debout, il fallait aussi faire le socle. Nous avons chacun notre trophée en argile et  l’avons laissé sécher. Le mardi 22 janvier 2013, Monsieur Cara reviendra avec Mr Henrion, il va lui lui montrer nos œuvres ! Monsieur Cara nous a prévenus que si notre trophée n’est pas choisi, on ne doit pas faire la tête ! Il  faudra peut-être aussi apporter quelques modifications au trophée choisi  pour pouvoir le fabriquer selon le procédé du thermoformage*.

 

*Thermoformage : on chauffe le plastique pour le ramollir et lui donner la forme que l’on veut.

Texte écrit par Antoine (CM1) et Ingrid (CM2)

 

Voici quelques-unes de nos oeuvres