jeu.
13

Rencontre avec Jo Hoestlandt

Par Béatrice NICOLLE-GAUDRY dans la catégorie CM1 CM2 (a), Non classé

Mots clés:

Jo nous dédicace quelques uns de ses livres !

Zac: « Jo » est-il un diminutif de votre prénom?

Jo: Quand j’étais petite tout le monde m’appelait  « Jo » (sauf les professeurs). Je ne veux pas que l’on m’appelle par mon vrai prénom parce que j’aime « Jo », car on peut transformer le « J » en parapluie et le « O » en soleil.

Jo n’a pas voulu nous dire son prénom, c’est un secret !!!!

Zineb: Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire ?

Jo: Ce qui m’a donné envie d’écrire, c’est que l’on peut écrire des choses qui ne sont pas réelles; par exemple: la maison est en feu, ou maman s’est cassée la jambe !!

Laëtitia: Combien de livres au total avez-vous écrits et quel est votre préféré et y en a t-il un que vous appréciez moins?

Jo: J’en ai écrit plus de 130 livres je les aime tous sauf «le bonhomme qui monte» car l’éditeur a présenté mon texte d’une façon qui ne m’a pas du tout plu  !!

Leyla : Que préférez-vous les histoires vraies ou les fictions ?

Jo : J’aime les mélanges mais un peu plus les fictions car quand j’étais petite je me créais un monde où je pouvais faire des choses très bizarres comme faire brûler la maison !

Ingrid: Qu’est- ce qui vous inspire pour écrire vos histoires ?

Jo: La vie quotidienne, la vie de tous les jours je prends plein d’exemples de ma vie le bon comme le mauvais ou le triste !

Stacy : Où vous  installez- vous pour écrire ?

Jo : Je suis le plus souvent dans mon bureau, les chats me tiennent compagnie. Je regarde aussi de temps en temps par la fenêtre pour voir les gens passer !  Je peux  écrire partout car le bruit ne me dérange pas car je suis en plein  dans mon livre !

nous avons apporté quelques livres : "mémé, t'as du courrier", "la colonuit de vacances"

Nous avons apporté quelques livres : « Mémé, t’as du courrier », « la colonuit de vacances »

Julien : Comment se passe le travaille avec l’illustrateur ?,

Jo : En fait, je ne travaille pas directement avec l’illustrateur. J’écris mon histoire, je l’envoie à mon éditeur qui se charge de la transmettre à un illustrateur.

Juste avant de nous quitter, Jo Hoestlandt nous a offert le texte de son dernier album : « le monde à l’envers », nous vous en parlerons dans un prochain article. 

                    

c'était une rencontre super intéressante !

c’était une rencontre super intéressante !