Disciplines

Accueil Histoire

Bienvenue sur la page d'Histoire - Géographie

Professeurs : M. PENNEQUIN et M. PICOT

Description de la discipline

 

L’histoire est à la fois l’étude des faits, des événements du passé et, par synecdoque, leur ensemble. L’histoire est un récit, elle est la construction d’une image du passé par des hommes et des femmes (les historiens et historiennes) qui tentent de décrire, d’expliquer ou de faire revivre des temps révolus. Ce récit historique n’est pas construit par intuition intellectuelle, mais à partir de sources. L’histoire s’attache avec ces sources à reconstruire plusieurs pans du passé. Au cours des siècles, les historiens ont fortement fait évoluer leurs champs d’intervention et ont aussi réévalué leurs sources, ainsi que la manière de les traiter.
L’histoire, qui n’est pas seulement une réflexion sur le passé, se construit aussi selon une méthode. Celle-ci a évolué au cours du temps, évolution qu’on appelle l’historiographie. La méthode historique s’appuie sur un ensemble de sciences auxiliaires qui aident l’historien à construire son récit. Par delà les époques et les méthodes, et quel que soit le but sous-jacent du travail de l’historien, l’histoire est toujours une construction humaine, inscrite dans l’époque où elle est écrite. Elle joue un rôle social et elle est convoquée pour soutenir, accompagner ou juger les actions des Hommes.
La géographie (du grec ancien γεωγραφία – geographia, composé de "η γη" (hê gê) la Terre et "γραφειν" (graphein) décrire) est l’étude de la planète, ses terres, ses caractéristiques, ses habitants, et ses phénomènes. Une traduction littérale serait « décrire ou à écrire sur la Terre ». La première personne à utiliser le mot « géographie » était Eratosthène (276-194 avant J.-C.) pour un ouvrage aujourd’hui perdu. Pour les Grecs, c’est la description rationnelle de la Terre. Il s’agit d’une science qui répond à une curiosité nouvelle, et qui va déterminer la géopolitique en définissant les territoires à conquérir et à tenir. Pour Strabon, c’est la base de la formation de celui qui voulait décider.
Quatre traditions historiques dans la recherche géographique sont l’analyse spatiale des phénomènes naturels et humains (la géographie comme une étude de la répartition des êtres vivants), des études territoriales (lieux et régions), l’étude des relations entre l’Homme et son environnement, et la recherche en sciences de la terre.
Néanmoins, la géographie moderne est une discipline englobante qui cherche avant tout à mieux comprendre notre planète et toutes ses complexités humaines et naturelles, non seulement où les objets sont, mais comment ils ont changé et viennent à l’être. Longtemps les géographes ont perçu leur discipline comme une discipline carrefour (Jacqueline Bonnamour), « pont entre les sciences humaines et physiques ». Une division de la géographie en deux branches principales s’est imposée à l’usage, la géographie humaine et la géographie physique.
L’éducation civique est le nom généralement donné à l’enseignement se faisant dans les écoles, collèges et lycées concernant la citoyenneté et les valeurs qu’un système éducatif veut diffuser.

 

Accès au ressources