Le métier de CPE en EREA

LE METIER DE CPE EN EREA

 

Être CPE en EREA, c'est d'abord faire partie d'une équipe, entièrement dévouée à conduire ses élèves vers la réussite, quelle qu'elle soit. Cela nous demande de croire fermement en un idéal d'éducation, et de travailler au sein d'une École qui se veut bienveillante et sécurisante.


Malgré les textes et la nécessité du cadre législatif, on ne peut exercer ce métier en EREA comme on l'exerce ailleurs... le décalage est dans le rythme de travail, la multiplicité et la gravité des situations individuelles ou des incidents, qui nous amènent plus qu'ailleurs à jongler avec le social, la justice ou le médical. Notre seuil de tolérance est plus élevé, la patience, l'écoute et la ténacité sont des qualités indispensables, la vigilance est de chaque instant.


Mais, nous devons en tant que CPE respecter les missions principales de notre métier dans le but de personnaliser les parcours des adolescents et ainsi favoriser l'égalité des chances. Nos missions sont donc les suivantes :


- Suivi individuel et collectif des élèves
- Animation éducative
- Gestion de l'équipe vie scolaire.


De plus, les situations complexes, associant troubles du comportement, difficultés psychologiques, situations de handicap, misère sociale et culturelle nous enrichissent au quotidien car nous devons sans cesse nous remettre en question afin de répondre au mieux aux besoins et aux évolutions de nos élèves.


Ici, les jeunes sont, la plupart du temps, en échec scolaire depuis longtemps, ils ont des parcours personnels difficiles et chaotiques, souvent des histoires familiales douloureuses. La spécificité de l'établissement se trouve donc dans le fait d'accueillir ces jeunes en internat éducatif.


L'objectif de l'internat éducatif est d'éloigner les élèves de leur milieu familial pour les mettre dans des conditions d'apprentissage les plus efficientes possibles et les aider à reprendre confiance en eux, et dans le monde adulte. C'est aussi les aider à se reconstruire, en tentant de reformuler avec eux un projet personnel et professionnel.


Il s'agit bien d'accompagner ces jeunes cinq jours sur sept, 24h sur 24, dans des classes de 16 élèves maximum, souvent dédoublées à huit. Nous suivons certains élèves pendant six ans car nous avons également un lycée professionnel avec un CAP Employé de Commerce Multispécialités, un CAPA Métiers de l'Agriculture et un CAPA Productions Légumières et Florales. Autant dire la place importante que tient l'EREA dans leur vie.


Redonner du sens à l'école et à leurs parcours, leur réapprendre à croire en eux et en leurs rêves, apprendre à respecter les autres, cela demande une énergie constante car la violence qu'elle soit familiale, institutionnelle, physique ou verbale existe et elle peut entacher le développement de nos futurs citoyens responsables, libres et autonomes.